Présentation

« La queue du Drac »  : festival 2ème édition – conte, slam et occitan

Cette manifestation populaire se déroulera

du 27 au 30 juillet 2017 :

– le jeudi,  à Carmaux / Blaye les Mines (domaine de la Verrerie, qui abrite le Musée du Verre).
– les vendredi, samedi, dimanche à Salles sur Cérou (village et école).

Un festival qui voyage

Chaque année, ce festival de racines et d’oralités s’installera sur deux communes du Ségala et y sera partenaire de nombreux acteurs locaux.

Les objectifs du festival

 « Plus qu’un simple festival de contes et de poésies,
c’est
une invitation au voyage vers un ailleurs,
vers cette terre du Ségala, mystérieuse et enchanteresse.
Nous vous raconterons des histoires de gens et de cultures, nous vous chuchoterons les secrets les plus intimes de ce « Pais
d’Occitania ».

 Quatre jours de convivialité et de découvertes pour petits et grands : spectacles contés , contes locaux, conte chanté, sieste contée, concert de poésie-slam, balade toponymique, animations, musiques, apéros et repas…..
Quatre jours de vagabondages entre passé et présent, entre tradition et modernité ! »

« La queue du Drac » a pour vocation de raconter un territoire le Ségala tarnaispar la valorisation de ses lieux singuliers, magiques et mystérieux.
A travers sa culture et son patrimoine, dont la langue occitane.

Son ambition est d’impliquer, dans sa dynamique culturelle, l’ensemble des populations : résidents, touristes, enfants, jeunes, aînés, élus, institutionnels…

Particularités de la deuxième édition

Des contes d’ici… et d’ailleurs !

Au Domaine de la Verrerie, des contes régionaux au Musée du Verre par Annette Caillieux,  puis sous le grand cèdre du Liban, par d’Olivier de Robert, une sieste sous les arbres de l’île, bercée par les contes merveilleux des Lièvres funambules.

De la musique… des voix… de l’érotisme…

La poésie – chanson parlée – slam du groupe « Strange Enquête »
(Jérôme Pinel et Manuel Mouret, duo «tchatche & contrebasse) déroule, dans une chanson française ancrée dans son époque, sa galerie de situations cocasses  et de portraits d’inconnus croisés au détour d’une route.

« La rivière sous la rivière » de Sharon Evans (voix et instruments de musique) présente des contes du monde entier, sur le désir…

De l’histoire locale…

Servie par le conte, la poésie et les notes occitanes, elle prend cette année une part importante avec les spectacles contés sur fond historique « Imbert de Salles » de Jérôme Vialaret et « Jaurès raconté par son peuple » d’Olivier de Robert, sur des lieux symboliques : le village de Salles sur Cérou et le Domaine de la Verrerie de Blaye les Mines.

De la géographie locale…

 Elle s’inscrira cette année sur une balade toponymique dans Salles sur Cérou, en français mêlé à des notes d’occitan, grâce à Christian-Pierre Bedel (historien, conférencier, directeur de l’Institut occitan de l’Aveyron).

Un festival pour tous

Bien que populaire, cette manifestation est pensée apporter une culture de qualité et de terroir au plus grand nombre. Elle se veut accessible aux personnes en situation de handicap et défavorisées.

Le Drac

  • En Ségala tarnais et aveyronnais, LE DRAC est un être malicieux et polymorphe, emblématique de la vallée du Viaur et de l’imaginaire ségali !
  • Jean Boudou, célèbre auteur de contes né à Crespin (Ségala aveyronnais), a notamment écrit « Les contes du Drac ».