2016 – PREMIERE EDITION DU FESTIVAL, sur CARMAUX et ALMAYRAC

Le festival « Le bout de la queue du Drac » contes, poésies, slam en Ségala

Le premier village du conte et de la poésie en France se tiendra, pour sa première édition, du 8 au 14 août 2016 sur Carmaux et Almayrac

Ce festival permettra de raconter un territoire – le Ségala – et de mettre en avant ses lieux singuliers, magiques et mystérieux. Son ancrage se situera sur le Ségala tarnais dont il valorisera la culture, le patrimoine dont la langue occitane. Il sera avant tout scénique et aura pour particularité d’être itinérant sur le territoire. Sur chaque édition, il faudra trouver le bout de la queue du Drac, quant au Drac lui-même, il restera invisible !

Le drac

En Ségala tarnais et aveyronnais, LE DRAC est un être plein de malice et polymorphe ; il est emblématique de la vallée du Viaur et de l’imaginaire ségali.

Jean Boudou, célèbre auteur de contes né à Crespin (Ségala aveyronnais), a notamment écrit « Les contes du Drac ».

Un festival qui voyage

Chaque édition s’installera sur « un petit pays du Ségala » et y sera partenaire de tous les acteurs locaux. La première édition aura lieu du 8 au 14 août 2016 sur les communes de Carmaux et Almayrac.

Projet 2eme édition : des contacts aux étés pris avec 2 communes du nord du Ségala tarnais et une incursion en Ségala aveyronnais est prévue.

Un festival pour tous

Ce festival se veut accessible à tous, notamment aux personnes en situation de handicap.

Les objectifs du festival :

    • donner du rêve, des moments de paix et d’évasion, hors du temps ;
    • inscrire le festival dans la simplicité et l’authenticité, à l’image du territoire ;
    • établir un lien entre l’artistique de qualité et la culture populaire locale ;
    • porter le conte et la poésie à la connaissance du plus grand nombre, notamment par l’organisation de stages contes et poésie et d’ateliers d’imprégnation à la langue occitane ;
    • travailler en relation avec les écoles (dont la calendrette de Carmaux), le milieu universitaire, les bibliothèques, les médiathèques ;
    • promouvoir le projet dans la médiation culturelle et sociale (locaux, maisons retraite, centres sociaux, quartiers difficiles…)
    • favoriser le lien social entre les locaux (habitants, associations, bénévoles : accrochage de poèmes et d’affiches dans le Ségala) et les commerçants (vitrines en harmonie avec le festival) ;
    • valoriser les bénévoles, les stagiaires ;
    • faire une restitution du Festival (Best Off vidéo) ;

2016 – PREMIERE EDITION DU FESTIVAL, sur CARMAUX et ALMAYRAC

________

    • sur le long terme, rapprocher les 2 Ségalas (tarnais et aveyronnais) et les impliquer dans l’esprit du « bien vivre ensemble ».

Le festival « Le bout de la queue du Drac » contes, poésies, slam en Ségala

Comité de pilotage

Le festival est piloté par un comité composé de :

  • Patricia Lacroux, dépositaire du projet (présidente);
  • Chantal Cayré, présidente du COC (vice-présidente)?;
  • Martine Prévôt, éditrice, conteuse, vice-présidente de l’Institut d’Etudes Occitanes de Réalmont?(secrétaire);
  • Jean-Claude Caussé, conteur amateur, mime – référent bénévoles du festival;
  • Eric Habourdin, illustrateur-imagier-graphiste fantastique et légendaire, en inspiration sur le territoire du Ségala?;
  • François Vermel, conteur professionnel?;
  • Jérôme Vialaret, conteur, comédien, historien, président Ostal Jean Boudou à Crespin (Aveyron).
  • Chantal Putod, assistante administrative.

Membre d’honneur :

  • Lygie Bonnafous-Valière, dite Ségaline : née à Carmaux, elle passe son enfance à Jouqueviel (Ségala tarnais). Ecrivain, auteur de contes, elle s’intéresse à la culture occitane. Elle réside toujours à Carmaux où elle continue à écrire ses souvenirs.