Chers adhérents, public, artistes, partenaires, gens curieux…

Le festival « Le bout de la queue du Drac » s’est terminé le 14 aôut dernier.

7 jours de convivialité, d’authenticité et de découvertes, alliant spectacles de qualité, scènes ouvertes, ateliers, stages, animations, expositions, balades, musiques, conférences, apéros, repas et siestes…
7 jours de vagabondages entre passé et présent, tradition et modernité !

La fête fut réussie et quelques instants mémorables se sont fixés dans les mémoires, comme ce « boeuf » réunissant Râjel, Jérôme Cabot et Bruno Izarn, à la fin de l’hallucinant concert de Double Hapax … !
Ou encore, lors de la marche contée de clôture -animée par Oliviero Vendraminetto et sa flûte magiqueautour du lac de la Roucarié, le soleil estival illuminant ces paysages quasiment similaires à ceux de la Corse, pour le plus grand plaisir des yeux.
En ouverture, le lundi à Almayrac, ce splendide spectacle de contes de Jérôme Vialaret, assis sur le puits d’une cour ancienne, entouré de deux charmantes interprètes en langue des signes, très émouvantes et convaincantes !

Moment précédé d’une balade animée par les talentueux musiciens de Salles sur Cérou et suivi d’un large buffet convivial, puis de très belles danses de pays animées par le COC et Lescure Occitan.
Mais encore, cette restitution de l’atelier slam devant les parents et invités des élèves sur scène, qui nous ont « scotchés » par leurs compositions et interprétations de poésie fine et déjantée, sur fond de notes à la guitare de Bruno Izarn et sous les yeux ébahis de leur professeur de la journée, Jérôme Cabot.
Dans nos coeurs aussi, cette marche jusqu’aux mines de Pourcassès -« grottes du Drac »réunissant de nombreux marcheurs et conteurs des 2 côtés du Viaur, « réconciliant » le Ségala tarno-aveyronnais ! On en « redemande » !

Mais avant tout, ces émotions et cet engouement à Carmaux, pour les soirées :

du vendredi,
Concert raffiné et détonnant de Râjel, où les mots ont chanté…

Magnifique interprétation du conte de Jean Boudou « La Montanha Negra », par un Jérôme Vialaret dans le meilleur de sa forme et de son talent !

du samedi,
Fable musicale humoristique et écologique, tout en couleurs de terre et d’eau, interprétée par un François Vermel attendrissant et de grande classe.

Concert de Jo Corbeau humoristique et haut en couleurs, pour sa poésie populaire à la guitare.

« Lo Fernand », spectacle français/occitan humoristique de Martine Viala, conteuse généreuse et énergisante !

Et…
Ce tant attendu bel épisode de l’Odyssée, dans l’extraordinaire prouesse artistique et physique de Rachid Akbal, permettant au grand public d’apprécier les talents d’un conteur de haut niveau…
Et enfin, pour clore la soirée en grande beauté, un feu d’artifice de contes légers et coquins, avec la présence surprise d’une Sharon Evans pétillante et irrésistible !

A noter aussi l’originalité d’un festival fait d’authenticité, d’ouverture et de racines, assis sur un socle de culture de pays.

Un grand merci
à toute l’équipe de l’Association « Contes et légendes en Ségala », au public, aux personnalités politiques et aux artistes venus nombreux soutenir ce festival !

Attention !
Le bout de la queue du Drac devrait revenir !…
Il est passé par ici…
Il repassera par là… !
Ouverture du suspens en novembre… !